Gibou

La fondatrice, Sarah Beaudoin, a lancé l’entreprise en septembre 2014 puisqu’elle était réellement passionnée par le tricot et plus particulièrement par la fabrication de tuques. À l’hiver précédent, elle avait développé un modèle avec un pompon de chat sauvage fabriqué avec un ancien manteau de fourrure familial. Cette tuque, qui avait alors fait fureur dans son entourage, avait été tricotée au départ parce qu’elle ne réussissait pas à trouver en magasin un modèle de bonnet qui répondait à deux besoins essentiels pour elle : chaleur et beauté/look. Ainsi, ce premier modèle est devenu, six mois plus tard, le « modèle classique » de sa première collection. Dès le départ, les valeurs de l’entreprise ont été réfléchies en souhaitant respecter trois aspects primordiaux: la confection locale, l’utilisation de fourrure strictement recyclée et la valorisation de matière noble.

C’est suite à la submersion de commandes, avant le temps des fêtes 2014, que l’idée d’intégrer des retraités est survenue. Elles sont aussi passionnées par le travail manuel que la fondatrice. Lorsqu’elles n’ont plus de laine, elles se disent être «en manque »… une drogue ce tricot !

Plus d'info ici

← Retour à l'interface d'administration    Livraison gratuite avec tout achat de plus de 100$CA *avant taxes. Cacher